Miam


Elles broutent lentement l’herbe grasse,

Paisibles elles posent,

Repoussent avec une bienveillante maladresse

Les veaux qui tirent sur leurs pis.

Elles exhibent leurs mamelles tuméfiées sous la pression laiteuse,

Marmites infernales,

Elles ressassent indéfiniment le vert

Méthanisent la stratosphère

Et finissent déstructurées

En steaks hachés surgelés.

Vache

Publicités

À propos de lomalenver

Mon sujet est sans objet, non mais ! Voir tous les articles par lomalenver

2 responses to “Miam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :