Yourope


Après tout, que je sois pour ou contre le Traité Budgétaire Européen, ça change quoi ? J’étais, avec quelques autres, contre la Constitution Européenne de 2005 : qu’est-ce qui a été fait de mon « non », je vous le demande ?

Elle refuse distraitement de régler la question de l’harmonisation de la fiscalité, des contrats sociaux, de réguler les échanges financiers.

Elle décide d’un plan de redressement qui maltraite les peuples, fortraite les plus fragiles, et installe les tréteaux des tribuns nationalistes.

Elle favorise le mauvais traitement des salariés, des fonctionnaires, consent au recul et à la réduction des retraites.

Abstraite, elle accélère le démantèlement des services publics et surtout, par ses orientations politiques et économiques, elle fait de ses peuples une très triste variable d’ajustement.

Lomalenver, alors heuropéen ?

Publicités

À propos de lomalenver

Mon sujet est sans objet, non mais ! Voir tous les articles par lomalenver

2 responses to “Yourope

  • Anonyme

    J’aime, François, le « heuropéen » très interrogatif : il faut aussi remettre cette grande arnaque, ce tour de passe-passe (trois fois, la dernière, la dernière…) dans son contexte plus global d’adhésion, dans les années 90, de l’Union européenne à certains accords de l’OMC, desquels découle en partie le démantèlement que tu rappelles. Un fameux texte sur les biens et services prépare la sinistre besogne, c’était vers 1994 je crois… Dites non au référendum, je vous apprendrai à dire oui et je vous expliquerai pourquoi vous n’avez pas compris.
    Sujet : Êtes-vous pour ou contre le Traité établissant une constitution pour l’Europe ? Vous expliquerez pourquoi la réponse est nécessairement oui.

  • Florence Amargier

    L’eutropéen est malade.
    Il souffre du mal de la Saint-Eutrope que les anciens appelaient « l’hydropisie « ou « paralysie ».Le nom du saint en question qui vécut au IIe siècle de notre ère en Saintonge,trouve son origine à partir d’ eutropique ( première forme d’hydropique) et de estropié (emprunté à la racine italienne turpis).A noter que cet essentialisme lexical constitue aussi l’aspect populaire d’un important courant philosophique médiéval ,le « Réalisme »
    Florence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :