Archives mensuelles : octobre 2011

Turbulences événementielles ?

Les indignés s’internationalisent, ils s’invitent et s’incrustent, ils infusent dans nos consciences indécises. L’insolent « Printemps Arabe », l’insatiable « Movimientio de los Indignados », l’incongru « Occupy Wall Street », inaugureraient-ils un « réveil de l’histoire » ?

Quand l’avenir incertain convoque tant d’inquiétudes, que s’éternisent d’indécentes et insoutenables avidités ; alors d’incrédules insoumis, inespérés et intrépides, rallument les feux de promesses incandescentes qui incitent à l’insurrection, investissent l’inaccessible, l’inédit.  Ce souffle populaire indécis inspire. Pourvu qu’il infecte l’ordre instable du monde, inhibe, inactive et inerte un instant l’iniquité et l’injustice, interrompe l’inhumanité, interpose les instruments de l’intelligence  et que s’installe l’inattendu.

Publicités