Archives mensuelles : mai 2011

Cueille le jour sans te soucier du lendemain

Quelques jours, seul, sans radio, ni télé, ni journaux, sans musique, ni chanson, sans agitation nerveuse ni mouvement désordonné.

Juste quelques jours, de ce temps unique qui réunit, qui recompose, réunifie.

Oui, quelques jours isolé, préservé du monde, sans milli-sievert, sans un vingt heures, ni futur candidat à la présidence, déclaré ou non, sans terroriste tueur, ni tué, sans footballeur ni chroniqueur.

Juste quelques jours dans le silence, le peu, le rien… A regarder les nuages roulés dans le ciel sous les feuilles tendres et bruissantes d’un tilleul, à écouter le subtil vacarme de la multitude vivante, volante et musicale, invisible et remuante.

Juste quelques révolutions solaires et la pensée en apesanteur, perdre du temps, perdre son temps et se rappeler qu’un jour tout s’arrête.

Au vert Lomalenver ?

Publicités