Jusqu’où s’arrêteront-ils


Une multitude de Nanoparticules

Se congratulent

S’oxydent de titane et d’argent,

Applaudissent joyeusement à la révolution atomique

De la physique quantique.

Du fond de leurs ateliers d’astucieux nanobricoleurs

Fabriquent des nanotubes planétaires

Minuscules particules manufacturées

Bactériostatiques

Cosmétiques

Thérapeutiques.

Elles ne sont que nanobabioles pour certains

Ou d’epsilonesques poussières dévastatrices

Apatrides et biocides pour d’autres.

Quand équipés d’ingénieux fullerènes,

Qui combinent en nous le minéral et l’organique,

L’invisible et le complexe,

Que croit la connaissance

S’éloigne encore et toujours le mystère de la création.

Publicités

À propos de lomalenver

Mon sujet est sans objet, non mais ! Voir tous les articles par lomalenver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :